Blog referencez-le.com
Auto Moto

Les pièces d’occasion pour réparer sa moto

Pour réparer ou changer une pièce endommagée de votre moto, une question se pose très souvent : la pièce d’occasion est-elle une bonne idée ? Mettons le point sur ces pièces qui allègent énormément la facture des réparations des motos.

 

Pourquoi choisir des pièces d’occasion ?

 

Il est évident que choisir une piece moto occasion revient à moins cher que d’acheter des pièces neuves. La facture pourrait très bien descendre jusqu’à 50% voire plus, une très bonne nouvelle pour votre portefeuille.

Seulement, il est préférable d’acheter des pièces motos occasion auprès des casses moto Lyon fiables, car en général, avant sa mise sur le marché, chaque pièce est minutieusement triée et testée afin d’être validée, ce qui peuvent permettre aux casses d’offrir au moins une garantie de 3 mois. En plus, il est tout à fait possible d’y trouver des pièces d’occasion de moto presque neuves.

 

Dans quel cas utiliser les pièces d’occasion ?

 

suffit souvent d’un léger choc pour devoir changer une carrosserie, un globe et un tableau et la facture atteint souvent plusieurs centaines d’euros avec des pièces neuves. Les pièces d’occasion peuvent tout arranger.

Acheter des pièces d’occasion est aujourd’hui de plus en plus rassurant. La vente des pièces d’occasion doit toujours être encadrée, elles proviennent du traitement des motos hors d’usage par des centres agréés où les pièces sont remises en état, pas question d’acheter des pièces d’occasion sans garantie : la fiabilité et la qualité des pièces restent primordiales.

Ces pièces motos occasion concerneront principalement des pièces de carrosserie amovible ou des pièces d’optique comme les optiques de phares, les feux ou les clignotants, mais aussi certains composants mécaniques ou électroniques comme l’échappement, le carburateur ou la boite à vitesse…, et du système électrique comme les relais, les capteurs, les batteries, les éléments d’allumage…

Toutefois, il faut faire attention, car il existe tout de même des exceptions comme les composants du cadre, de la fourche et du guidon, les jantes, et même quelques organes du système de freinage comme les étriers, les disques, les durites… car ces éléments peuvent mettre en danger le conducteur si ces pièces ne sont pas sûres.

Il est important de savoir que le professionnel qui ne respecte pas cette obligation d’information s’expose à de lourdes amendes.

Avec la nouvelle loi, les réparateurs peuvent refuser l’utilisation de l’occasion dans certains cas, notamment s’il y a un risque pour l’environnement, la sécurité ou la santé publique.

Mais attention, la contrefaçon des pièces de rechange des motos a beaucoup augmenté ces dernières années, et elle ne cesse de croître notamment au travers d’internet. Il faut être vraiment vigilant quant à l’achat de ces pièces.

 

 

Related posts

Tout savoir sur le bioéthanol

sophie

Pourquoi équiper votre voiture d’un GPS ?

sophie

VTT Eurobike : les nouveautés en 2017

sophie