Blog referencez-le.com
  • Home
  • Auto Moto
  • L’achat d’une voiture sans permis : une alternative intéressante
Auto Moto

L’achat d’une voiture sans permis : une alternative intéressante

Aujourd’hui, les VSP ont le vent en poupe. Un succès qui n’a rien d’étonnant compte tenu de ses nombreux atouts. En effet, la conduite en ville est possible avec ces voiturettes même sans le précieux papier rose. Que ce soit pour un usage quotidien ou occasionnel, c’est un moyen de locomotion pratique et surtout économique pour circuler en toute quiétude dans les zones où le trafic est saturé. Malgré tout, l’achat d’une VSP demeure un investissement important, d’où l’intérêt de bien choisir votre modèle.

Une voiture sans permis pour quel usage ?

Le marché des voiturettes rencontre actuellement un vif succès. Conscients de l’engouement croissant pour ce type de véhicules, les constructeurs ont lancé divers modèles pour satisfaire tous les besoins de leurs clients : des petits véhicules conçus pour le loisir, des voitures de sport  ou encore les voiturettes utilitaires qui sont exclusivement taillées pour la conduite en milieu urbain.

Et malgré leurs limites évidentes (leur vitesse est limitée à 45 km/h, ce qui les empêche d’emprunter l’autoroute ou la voie express), elles n’ont rien à envier aux véhicules ordinaires.

Toutefois, avant de vous lancer dans l’achat d’une VSP, il est très important de définir vos besoins et votre budget. Un modèle neuf coûte en moyenne 10 000 euros et celui d’occasion varie entre 500 et 6 000 euros.

Pour un usage périodique, il serait donc plus judicieux de privilégier l’achat d’un véhicule de seconde main. D’ailleurs, beaucoup de sites de vente de VSP d’occasion proposent de nombreux modèles à des prix très attractifs.

Toutefois, si elles ont plus de 10 ans, il vaut mieux chercher autre chose, car elles s’usent vite par rapport à une voiture classique.

Par ailleurs, vous devez également souscrire une assurance, dont le coût varie entre 600 et 800 euros par an.

Effectuer des vérifications avant l’achat de votre VSP

Outre les voiturettes neuves, des tests sont requis pour évaluer l’état du véhicule, notamment lorsqu’il s’agit d’un achat entre particuliers.

Dans cette optique, pensez à bien vérifier que le moteur n’ait pas été débridé, car il s’agit d’un délit qui peut entrainer l’exclusion des garanties de votre assurance.

Assurez-vous également que tout fonctionne normalement.

Pour vous aider dans votre choix, certains sites se chargent de comparer les voiturettes pour vous, mais le plus simple et fiable étant de faire appel à un concessionnaire spécialisé.

Dans tous les cas, inutile de vous précipiter : que ce soit pour un achat chez un concessionnaire, un garage ou un particulier dans le 77, prenez le temps de tester la voiture sans permis et de faire le point avec le vendeur sur les conditions d’entretien.

Related posts

Les pièces d’occasion pour réparer sa moto

sophie

VTT Eurobike : les nouveautés en 2017

sophie

Pourquoi équiper votre voiture d’un GPS ?

sophie