Blog referencez-le.com
Sciences et Technologies

Comment choisir son anti-adhérent pour soudage en mecano soudure ?

Rate this post

L’action de soudage produit toujours des projections, quel que soit le type de soudure utilisé. Que ce soit pour la soudure MIG/MAG, la soudure par points, la soudure par laser fréquemment appelé soudo-brasage MIG, ou encore la mecano soudure. De ce fait, afin de ne pas causer des dégâts substantiels, les professionnels de soudure ont lancé le produit anti-adhérent pour soudage. Ce dernier est aussi connu sous le nom d’« anti-spatter », et agit pour éviter le contact des alentours du cordon de soudure, des modèles de soudage, de la table et du conduit de la torche, avec les éclaboussures de sphères de métal en fusion. Sur le marché, il existe plusieurs types d’anti-adhérent pour soudage. Avant de pouvoir choisir lequel est le bon, il est essentiel de connaître à fond le produit en question.

Qu’est-ce qu’un produit anti-adhérent pour soudage ?

Toute personne travaillant la soudure de près ou de loin (expert soudeur, apprenti soudeur, ou tout juste un maître de bricolage), a besoin d’utiliser ce produit, pour protéger les zones à souder et les matériels de soudage contre les attaques ardentes des projections de soudure.

Quelle est son utilité ?

Habituellement, même les meilleures méthodes de soudage n’excluent pas les jets de métal incandescents. Pourtant, l’impact de ces projections engendre d’énormes ouvrages de correction, voire même un déficit qualitatif de l’objet. Ces constats ne sont favorables ni à une bonne commercialisation, ni à l’esthétique d’un décor. Parfois même, ils viennent à augmenter le coût des dépenses, et la perte de temps.

C’est pourquoi, il est nécessaire de protéger les environs de soudure pour éviter de créer de gros dégâts.

Qu’est-ce qui est compris dans un environnement de soudure ?

Dans ce terme, il est essentiel de prendre en compte, la sauvegarde du processus, l’amélioration de la longe de soudure, la perfection d’une stérilisation et d’un revêtement. Par ailleurs, le soudeur lui aussi a besoin d’être protégé, particulièrement quand il s’emploie à faire des ouvrages de soudure manuels. Il ne faut pas non plus oublier les effets de la soudure sur l’environnement.

Ainsi, avant de commencer à souder quelque chose, il est primordial d’étudier et de prévoir des solutions à tous ces détails.

Quels sont les domaines qui nécessitent son utilisation ?

Le produit anti-adhérent est utile dans de nombreux domaines techniques. En voici quelques exemples : édification navale, production en métal ou ferroviaire, confection de tubes roulés par soudure, canalisation manufacturière, chaudronnerie usinière, mecano soudure, carrosserie d’un véhicule, carénage industriel…

Quelles sont ses caractéristiques ?

soudureL’article anti-adhérent pour soudure a la possibilité d’être liquide ou solide. Il permet de mettre en sûreté les zones et équipements de soudure. Les propriétés des surfaces à protéger sont généralement très variées. Elles peuvent être en acier carbone, cuivre aluminium, ou toute autre matière qui puisse être soudé.

Est-ce qu’elle présente des avantages ?

L’utilisation des anti-adhérents pour soudure offre plusieurs avantages à ses habitués. En plus des protections qu’ils procurent aux zones à souder, matériels de soudure (ex : becs de chalumeaux, canal en métal de soudage, tubes contact…), ils consentent également à décupler la longévité de ces derniers. Pour cela, ils les gardent de la corrosion, et de l’oxydation des pièces en métal.

De plus, il :

  • Préserve contre l’impact des projections ;

  • Dispense l’émanation des gaz ;

  • Aménage une membrane qui permet d’esquiver l’explosion et la détérioration des buses ;

  • Défends les buses contre les percussions thermiques ;

  • Garde l’hygiène des buses contre l’entassement de calamine ;

  • Diminue les tarifs d’entretien ;

  • S’accommode à tout type de soudure (soudure automatique, semi-automatique…).

Quelle est la bonne méthode de sélection de produits ?

Pour faire le bon choix d’anti-adhérent pour soudure, il suffit de bien identifier les attentes et buts de la manipulation. Une fois qu’on a fait ces constats, il est plus facile de catégoriser les produits selon leur degré d’efficacité pour le projet.

Quelles sont les modes d’applications des articles anti-adhérents pour soudure ?

Parmi ces modes d’applications, on note la présence de :

  • La vaporisation d’article aérosol anti-spatter par l’externe sur la buse et les matériels de soudage.

  • La vaporisation d’article aérosol anti-spatter par l’interne sur la buse bariolé avec le gaz de protection (ex : Spatter Shield).

  • La baignade dans un gel, une pâte ou un fluide anti-adhérent quand la buse est encore imprégnée de la chaleur du soudage.

Il est à remarquer que, pour une bonne efficacité du produit, il faut qu’il ait une fine et lisse épaisseur de dépôt.

Quelles sont les mesures à prendre pour l’utilisation des articles anti-adhérents pour soudure ?

La manipulation de ces produits présente des dangers, et exige le suivi de quelques soins d’usages particuliers. Ci-dessous, des exemples spécifiques :

  • Quelques pulvérisateurs renferment du butane, du propane, des solvants chlorés, des agents chimiques CMR. De ce fait, il est nécessaire d’assurer une aération naturelle des zones de travail, et surtout éluder au maximum de vaporiser dans des endroits enfermés.

  • Il est aussi crucial, d’éloigner la bouteille du pulvérisateur, des jets enflammés de soudure.

  • L’atomisation directe du produit sur le joint à souder, est fortement déconseillée.

  • Il est nécessaire de mettre un adhésif sur le joint avant de le pulvériser. Ne pas oublier de l’enlever avant de souder.

  • Il faut faire attention aux pulvérisateurs liquides ou contenant des silicones. Ils ont la capacité de causer de graves problèmes de soufflures.

  • Pour embraser le produit inséré dans la buse et sur le canal de contact juste après son étalage, il est conseillé de joindre un petit fil de soudure sur un martyr.

  • Afin de parer aux éventuelles complications (émanation de gaz de protection ou immersion dans le bain de fonte d’un anneau de monceau de jets), il faut programmer des séances de décrassage régulier.

  • L’utilisation d’un aérosol anti-adhérent à base de poussière de céramique sur la partie interne et externe du canal métallique de la lampe de soudage est préconisé quand on use d’un fil fourré à poudre de métal (ex : metal cored).

Le seul et unique inconvénient à l’utilisation du produit anti-adhérent pour soudure, est qu’il laisse une trace blanche sur le produit à souder. Ainsi, il faut impérativement astiquer chaque élément traité, avant de commencer d’autres opérations comme la peinture ou le zingage.

Related posts

Pourquoi les ventes de cigarettes classiques ont reculé en France ces dernières années ?

Catherine

Est-ce que les robots remplaceront bientôt les humains au travail ?

Franck

Alarme sécurité et système de vidéosurveillance : gages de sécurité optimale

sophie