Blog referencez-le.com
Economie et Finances

Sentiment d’endettement : une folie de masse des Français

Rate this post

Dès fois, la perception des ménages n’est pas en accord avec la réalité qui est relatée par les données chiffrées. En ce moment, beaucoup de Français croient que le coût des prêts ne cesse de croître. En raison de cette image faussée, les ménages rechignent à souscrire à de nouveaux emprunts. Or, à l’heure actuelle, les taux sont pour la première fois réduits à leur niveau le plus bas.

Un secteur immobilier soutenu par des crédits largement accessibles

Malgré la montée des prix, le marché de l’immobilier connait une grande réussite, et ce, depuis de nombreuses années…du jamais vu !

Actuellement, le secteur attire de plus en plus les Français et surtout les jeunes qui sont encore nouveaux dans le domaine professionnel. Pour eux, devenir propriétaire constitue une étape primordiale pour l’épanouissement personnel.

Plusieurs facteurs sont à l’origine d’un tel engouement. En effet, toujours à la conquête de maximum de clients, les banques intensifient leurs efforts en proposant des offres alléchantes. Cela attire un large public qui peut toucher toutes les tranches d’âge.

2019 : Une décélération du marché immobilier en vue

Malgré les efforts des organisme de rachat de credit, il a été constaté que depuis quelques mois, la demande de crédit immobilier ne correspondait pas aux attentes. De plus, les Français qui ont déjà souscrit à des emprunts s’essoufflent. Ils ont du mal à rembourser leur dette. Cela explique la réduction du nombre de souscripteurs tant pour les prêts à faible montant comme les crédits à consommation que pour les grands engagements financiers tels que le crédit immobilier.

En 2018, les encours de crédits remontaient à 1.003 milliards d’euros pour toutes catégories confondues. Un tel sommet a été observé malgré le recul de 0,8 point qui a été constaté entre la période 2017-2018. Récemment, un sondage a montré que pour cette année, les intentions de souscription vont encore diminuer à 4,2% contre 4% l’année dernière.

Des prêts abordables : des offres encore disponibles

Selon l’enquête réalisée par Michel Mouillard, un économiste, près de 16% de ménages emprunteurs s’accordent à croire que le coût de leur crédit devient de plus en plus cher. Les taux modestes appliqués par les établissements de prêt demeurent d’actualité. De plus, les coûts des emprunts supportés par les ménages restent inchangés. Une manœuvre frauduleuse pratiquée par les banques n’est pas un scénario envisageable. Toujours d’après Michel Mouillard cette vision erronée est surtout causée par des pressions psychologiques qui sont issues de la situation économique actuelle assez pesante.

Related posts

Comment choisir le bon prêt auto occasion

Catherine

Pourquoi créer sa propre entreprise

Franck

Changer de banque en 10 clics, c’est possible !

Franck