Blog referencez-le.com
Sante et Beaute Sports et Loisirs

L’ombre de la créatine plane sur le football

Rate this post

L’affaire a fait grand bruit. Et elle continue de susciter bien des questions. Les soupçons de dopage des joueurs de la Juventus -époque Zidane et Deschamps- a jeté non seulement le doute sur le palmarès amassé par le club italien à cette époque, mais également sur la victoire de la France à la Coupe du monde 1998. 

Au lendemain des révélations de Zeman, l’entraîneur de la Roma, le grand public entendait parler pour la première fois d’ achat créatine. Dix ans plus tard, dans une interview au Monde, Zinedine Zidane lui-même déclarait : « oui, j’ai pris de la créatine quand je jouais à la Juventus. » 

 “J’avais 37 ans, j’ai cru que j’en avais 22 !”

La créatine est produite naturellement par le corps humain, alors pourquoi s’en injecter ? Il faut comprendre que le principe d’un produit dopant est de modifier ce que notre corps peut produire naturellement. Or même si la créatine n’est pas reconnue comme un produit dopant, il est évident que cette substance, injectée dans des doses supérieures à celles que peut produire l’organisme, va modifier les performances du sportif.

Dans ce cas précis, l’apport de créatine va fournir une source d’énergie immédiatement disponible, lors d’efforts explosifs et des petites séries de forte intensité. 

Le défenseur Franck Leboeuf, autre héros de France 98, racontera quelques années plus tard sur RMC Sport : « Les quinze derniers jours de ma carrière, je suis au Qatar. Notre équipe est mauvaise, je suis sûr qu’on va se faire éliminer en demi-finale de la Coupe de l’Émir. Je me dis donc : je m’en fous, je vais essayer la créatine. C’était un test. Je fais ça bien, avec un médecin. On gagne la demie. Je continue d’en prendre pendant deux ou trois semaines. Je dispute la finale. Elle a duré deux heures. Il faisait 45°. J’ai couru partout. Les autres joueurs avaient des crampes et moi je courais partout. J’avais 37 ans, j’ai cru que j’en avais 22 !« 

Pourquoi ne pas tout interdire ?

Est-il besoin de rappeler que l’érythropoïétine (EPO) est elle aussi fabriquée naturellement par le corps humain ? Cependant, contrairement à la créatine, cette substance est considérée comme un produit dopant par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA). 

Pourquoi existe t-il une liste sélective de produits dopants ? Ne devrait-on pas interdire purement et simplement toute substance à vocation non thérapeutique ? Est-ce que pour réussir le footballeur professionnel doit nécessairement pratiquer le dopage ? ”Au nom de quoi un joueur doit-il se faire perfuser ? Ça ne s’utilise que dans des situations extrêmes, comme en chirurgie « , lançait en écho Adriana Ceci, professeure en pharmacologie et experte auprès des tribunaux, au micro de journalistes venus enquêter sur le sujet. La question reste -hélas- toujours sans réponse. Aux Etats-Unis, chaque année, on estime qu’il se vend 4.000 tonnes de créatine.

Related posts

Gestion du stress par l’hypnose

Franck

5 bienfaits du gommage au savon noir

Laurent

Rester en bonne santé : que faut-il faire ?

Laurent