Blog referencez-le.com
  • Home
  • Divers
  • Comment rapatrier un défunt en Algérie ?
Divers

Comment rapatrier un défunt en Algérie ?

Rate this post

Parce que le strict rituel des obsèques musulmanes se heurte à la réglementation française, parce que certains exigent d’être enterrés dans le terre qui les a vu naître, le rapatriement en Algérie de personnes décédées en France est monnaie courante. Les pompes funèbres musulmanes Lille sont là pour vous aider.

D’abord les délais. Dans les pays de l’islam, l’inhumation doit avoir lieu dans les 24 heures suivant le décès. Un délai impossible à respecter en France où les démarches administratives retardent l’inhumation.

En général, il faut compter entre 24 et 48 heures entre la demande de prise en charge et le départ de l’avion. Le délai moyen du rapatriement est, malgré tout, de 2 à 6 jours maximum.

Les documents à présenter

Côté formalités, il est obligatoire de fournir une autorisation du transfert du corps. Ce document est délivré par le préfet du département où le défunt a rendu l’âme. Il faut également fournir un certificat de décès, délivré par le médecin qui a constaté la mort, ainsi qu’un acte de décès (à demander à la mairie la plus proche du lieu où la personne a rendu l’âme). Enfin, la famille doit présenter une autorisation de fermeture du cercueil. 

Aussi, pour recevoir le corps sur le territoire algérien, une autorisation consulaire sera demandée.

Assurance décès ou pas ?

Dans la majorité des cas, les ressortissants algériens résidant à l’étranger disposent d’une assurance décès. Cette assurance prend en charge l’ensemble des frais de transfert vers l’Algérie. Mais au cas où le défunt ne disposerait d’aucune couverture de ce genre, ce sont ses proches qui financeront le rapatriement.

Plusieurs sociétés de pompes funèbres proposent des prestations de rapatriement de corps à l’international. Leurs tarifs varient d’un prestataire à l’autre. Ils sont liés à des prestations obligatoires comme la mise à disposition d’un cercueil aux normes (compter environ 500€), les frais de transport aérien (généralement autour de 750€) et les frais divers liés au transport, lesquels sont compris entre 350 et 500€. Notez que certains aéroports proposent des cercueils installés dans des chambres mortuaires. Cette option est facturée, selon l’endroit, entre 25 et 130 €.

Au final, pour un rapatriement de corps en Algérie, il faut prévoir un budget global de 1.500 à 2.000 €.

 

Related posts

Entretenir les appareils de votre entreprise : comment faire ?

Laurent

Comment choisir le site Web d’apprentissage en ligne parfait en anglais

Catherine

Pourquoi acheter un mixeur plongeant ?

Catherine