Blog referencez-le.com
Commerce et Economie Economie et Finances

Changer de banque en 10 clics, c’est possible !

Rate this post

Dix minutes pour passer d’une banque traditionnelle à une. Dix minutes et moins de 10 clics pour mettre fin à cinq, dix, vingt, parfois trente années de fidélité… trop mal récompensée. Votre établissement n’a pas su vous garder ? Tant pis pour lui. Le RIB de votre nouvelle banque en ligne est déjà édité. Vous voilà enfin libéré des frais excessifs qui pesaient sur votre compte courant traditionnel !

La plupart ont moins de vingt années d’existence. Pourtant, elles affichent une santé insolente, une croissance vertigineuse et surtout, elles donnent un sacré coup de pied dans la fourmilière du système bancaire traditionnel. 

C’est qui le patron ?

En y regardant de plus près, on remarque néanmoins que bon nombre d’entre elles sont les filiales de groupes bien connus : Crédit agricole (BforBank), Société Générale (Boursorama), Crédit Mutuel (Fortuneo), BNP-Paribas (Hello Bank)… Pourtant, force est de constater que le rapport de force est totalement inversé : maintenant, c’est le client qui choisit.

Affirmer que le pouvoir a changé de mains serait toutefois excessif. Voire présomptueux. Mais aujourd’hui, ce n’est plus le banquier qui dicte sa loi. Aujourd’hui c’est le client qui veut des conseillers joignables quasiment 24 heures/24, des opérations plus fluides, des offres plus claires, des réponses plus rapides… Et ce sont les banques en ligne qui répondent le mieux à cette demande.

 Lame de fond

Si elles ne le font pas ? Tant pis pour elles, on passe à la concurrence. Désormais, des comparateurs gratuits comme Comparobanque sont là pour nous aider à trouver, en quelques clics toujours, celle qui répondra le mieux à nos aspirations du moment. La banque a basculé dans le 21e siècle brutalement, ses modes de fonctionnement datant du 19e siècle ont été mis à mal par internet et l’émergence d’une clientèle désireuse de tarifs transparents, de prix justifiés. Aujourd’hui, un tiers des ouvertures de comptes dans le pays se font au profit des banques en ligne et ce n’est qu’un début. De son côté, la Société Générale a perdu plus d’un million de clients en six ans tandis que sa filiale -Fortuneo- engrangeait 1,3 million de clients supplémentaires durant la même période. Si ce n’est pas une lame de fond, ça y ressemble…

Related posts

A quoi sert la télésurveillance d’alarme

Christophe

Pourquoi créer sa propre entreprise

Franck

Faire des économies c’est bien. Économiser son temps c’est mieux !

Franck