Blog referencez-le.com
Image default

Wash trading : quelle est cette technique de fraude que le développe ?

Si vous êtes de ceux qui apprécient de faire du trading, vous savez qu’il faut toujours veiller à ne pas être victime d’arnaque. La dernière en date, le wash trading. Cette arnaque a été adoptée par des arnaqueurs pour doper de manière artificielle la valeur de leur NFT.

Augmenter la valeur d’un actif avec le wash trading

Le principe du wash trading est simple. L’idée est de faire passer une image numérique qui n’intéresse personne, dans le but d’en faire l’affaire du siècle. Concrètement, une adresse A effectue un ordre de vente grâce à l’un de ses wallets, puis utilise un autre portefeuille associé à une autre adresse pour envoyer l’ordre d’achat. Ce que l’on ne sait pas forcément, c’est que ces deux adresses appartiennent à la même personne. L’objectif est de simuler une activité élevée autour d’un actif. Avec la multiplication des transactions, sa valeur tend à augmenter. Il faut néanmoins que celle-ci demeure supérieure à celle des frais de transaction.

Un bénéfice de 8,9 millions de dollars en 2021

En 2021, sur les 44,2 milliards de dollars échangés contre des NFT, 8,9 millions de bénéfices ont été réalisés grâce à la pratique du wash trading. Les pertes, quant à elles, se montent à 420 000 dollars. Alors si ça ne semble pas très important, il faut néanmoins noter que cette pratique s’est largement intensifiée durant le troisième trimestre 2021. Il apparaît donc légitime de se demander comment éviter les arnaques pour un trader.

Comment éviter les arnaques au trading en ligne ?

Le wash trading n’est pas la seule arnaque relative au trading en ligne. Que vous cherchiez à investir dans le secteur des options, des actions, voir plus, les risques d’escroquerie restent présents. Par exemple, méfiez-vous des taux de rentabilité trop élevés qui peuvent être proposés et rappelez-vous que les rendements élevés ne sont jamais garantis. Dans la même lignée, pensez à vérifier l’identité des professionnels que vous pourriez être amené à engager et à vous assurer de leur légitimité.

Sachez aussi qu’il est possible de vérifier si un site est autorisé en France. Une liste des prestataires de services d’investissement habilités est consultable, de même que celle des intermédiaires dans la catégorie des conseillers en investissement financier. Il vous suffira alors de saisir une partie de la dénomination ou le nom de l’organisme dans le moteur de recherche. Par ailleurs, l’AMF publie de manière régulière des listes noires de sites proposant des placements risqués en France et jugés illégaux.

Que faire en cas d’escroquerie ?

Dans le cas où vous seriez victime d’une arnaque, la première chose à faire est de porter plainte auprès du procureur de la République et de contacter la DGCCRF ou la plateforme relative aux escroqueries. Cependant, il reste très complexe d’obtenir un dédommagement, l’argent étant transféré vers des paradis fiscaux et devenant intraçable très rapidement.

Que vous vous lanciez dans le trading ou que vous soyez un habitué, il rester vigilant est donc impératif et vous évitera probablement quelques désagréments. Bien sûr, il est possible que vous passiez à travers les arnaques, notamment si vous avez de bonnes connaissances et que vos placements deviennent rentables.

A lire aussi

Les bénéfices multiples d’un logiciel HS

sophie

EHPAD/RSS : comment assurer une bonne gestion ?

Sonya

Les éléments à prendre en compte pour le choix d’une agence SEO

sophie

Tout savoir sur le métier de webmaster freelance

Malcolm

Aide financière pour créer un site web : tout savoir

Tamby

3 actions simples pour booster votre campagne Google Ads

Journal

Comment utiliser Instagram Stories ?

SocialMediaSEO

TOP 3 des compétences à obtenir pour travailler dans la cybersécurité

Franck

Durant le mois de juin, profitez des soldes Huawei!

Real Human