Blog referencez-le.com
Image default

Tout sur la carpe koï

Très prisée en Asie du Sud-Est, la carpe koï est un poisson d’ornement qui trouve parfaitement sa place dans les bassins extérieurs. Elle apprécie le contact avec l’homme puisqu’elle n’a pas peur de se faire caresser par exemple. Une espèce facile à apprivoiser.

Les spécificités de la carpe koï

La carpe koï est principalement utilisée pour agrémenter les bassins. Un poisson ornemental d’eau douce qui est une sous-espèce de la carpe commune. À l’âge adulte, il mesure entre 60 à 90 cm de long. Ce poisson est issu du croisement entre plusieurs variétés de carpes communes. Il est disponible en plusieurs variétés dont certaines sont particulièrement appréciées des collectionneurs.

En Asie, la carpe koï est considérée comme un symbole de l’amour et de la virilité. Les Vietnamiens, les Chinois, les Japonais et les Coréens apprécient beaucoup ce poisson d’ornement. La carpe koï existe en une multitude de couleurs : bleue, orange, noire, jaune, rouge…

La vie de la carpe koï

Il est facile de s’occuper des carpes koï. L’animal apprécie les fonds envasés ou sablonneux. Si vous souhaitez offrir un environnement agréable à vos carpes koï, vous devez créer un grand bassin. En effet, celui-ci doit être suffisamment grand afin de permettre à vos poissons de se développer normalement. Rassurez-vous, ce type de carpe est adapté pour la vie en bassin.

La température de l’eau influence leur comportement. Ce poisson se nourrit fréquemment quand il fait chaud. Lorsque la température chute, il cesse de se nourrir et entame une phase de semi-hibernation. S’il fait très froid, il reste au fond du bassin pour se réchauffer.

En ce qui concerne l’alimentation de la carpe koï, il s’agit d’un espace omnivore. Toutefois, il est plutôt herbivore. Même s’il cohabite avec d’autres espèces de poissons, il n’attaque pas les autres. Par contre, pour éviter la pagaille, dosez bien la qualité de nourriture que vous versez dans le bassin carpe koi. Les nourritures pour poissons de bassin sont parfaitement adaptées à ce type de poisson.

Il est bon de préciser que la carpe koï a besoin d’un apport de20 à 30 % de protéines. Il est assez simple de subvenir aux besoins journaliers des koïs étant donné qu’elles peuvent se contenter de végétaux.

En hiver, vous n’êtes pas obligé de nourrir vos carpes koï. Quand la température se trouve en dessous de 6 °C, les carpes hibernent. Ainsi, rendez-vous à la belle saison pour admirer vos poissons.

A lire aussi

Les avantages de la dématérialisation de la paie

sophie

Le barrage de l’efficacité : Mes pires pertes de temps

Catherine

Le wedding planner : très indispensable dans l’organisation de votre mariage

sophie

Pourquoi acheter un mixeur plongeant ?

Catherine

Démarchages et enquêtes de satisfaction

Franck

Achat de CBD : guide pratique

sophie

Baguettes de sourcier : C’est quoi et comment ça marche?

Tamby

Agence de sécurité : comment choisir le bon prestataire ?

sophie

Connaissez les vertus du CBD

sophie