Blog referencez-le.com
Image default

Réclamation pour vol retardé : l’essentiel à connaître

Depuis le renouvellement de la règlementation de l’Union européenne EU 261/2004, les passagers aériens sont désormais sous l’abri lorsqu’il s’agit de contraintes de l’aviation (les vols retardés, annulés ou surbookés). Ainsi, les clients de la compagnie aérienne peuvent recourir à une indemnisation variant entre 250 € à 600 €, lorsque son vol est annulé, retardé ou surbooké.

Connaître ses droits

Le montant d’indemnisation reçu ne dépend pas du prix du billet d’avion, mais de la durée du retard et de la distance entre l’itinéraire prévu et l’itinéraire reprogrammé.

Ces nouvelles réglementations imposées par l’Union Européenne s’appliquent aux passagers ou voyageurs qui ont décollé sur le sol d’un pays membre de l’Union européenne, quelle que soit la nationalité de l’opérateur. Pour le cas d’un atterrissage sur un territoire membre de l’Union européenne, le règlement ne s’applique que sur les compagnies européennes.

Les indemnités de retard ne sont recevables que si le vol atterrit à destination et affiche un retard d’au-delà de 3 heures après l’heure d’arrivée fixée par la compagnie aérienne.

En cas de retard confirmé, la compagnie aérienne aura pour obligation de prendre en charge :

• La nourriture
• Les boissons
• Les appels téléphoniques
• Le transport alternatif
• L’hébergement (si la réservation est prévue pour le lendemain)
• La compensation économique

Le passager doit entres autres :

• Garder le billet électronique
• Conserver la confirmation de la réservation
• Garder le reçu de paiement du billet
• Ne pas perdre la carte d’embarquement
• Garder les talons de ses bagages
• Interroger les raisons du retard en manuscrit
• Éviter de signer des documents qui auront pour intention de résigner ses droits
• Réclamer une attestation de retard à la compagnie aérienne
• Rester en contact avec d’autres passagers

La réclamation en cas de vol retardé

Il faut préciser que seul le retard lors de l’arrivée à la destination est considéré, et non celui au moment du départ. La réclamation vol retardé exige quelques conditions à respecter pour que les passagers puissent jouir de ses droits en cas de retard du vol. La réclamation de l’indemnité doit se faire cinq ans après le moment où le vol a eu lieu.

Les indemnités des autres passagers, dont l’autorisation de les réclamer vous a été accordée, peuvent être tirées à votre nom.

Pour le cas d’un voyage d’affaire, c’est le passager, dont le vol a été retardé, qui bénéficie des indemnités et non l’entreprise ou l’employeur.

A lire aussi

Limousine avec chauffeur, location d’autobus ou minibus à Paris et région

Real Human

Deux destinations à privilégier pour une virée entre filles

Tamby

Pourquoi partir à Annecy pour les vacances ?

Franck

3 conseils pour louer un appartement avec des colocataires

Laurent

Camp de vacances dans l’Orne

Tamby

Réservez votre taxi par le biais des agences spécialisées !

Franck

Les avantages d’un VTC pour le Transfert Chartres Roissy

sophie

Un séjour de rêve au sein d’un hôtel luxe Ile Rousse

sophie

Découvrez le label Gîtes de France

sophie