Blog referencez-le.com
  • Home
  • Divers
  • Masque chirurgical ou masque de protection : lequel porter ?
Divers

Masque chirurgical ou masque de protection : lequel porter ?

Rate this post

Depuis bientôt un an, le port de masque dans les lieux publics est obligatoire. Après une courte période de pénurie, les masques à usage unique sont désormais disponibles en de nombreux modèles, et en deux principaux types : le masque chirurgical et le masque de protection. Dans quels cas porter l’un ou l’autre ?

La protection offerte par le masque chirurgical

Le masque chirurgical est également appelé masque de soin. Il est essentiellement conçu pour protéger contre des agents infectieux dont la transmission se fait par voie de gouttelettes et contre les risques de projection de liquides potentiellement infectés.

Ce masque évite que les minuscules gouttes provenant de l’expiration, de la toux ou de l’éternuement du porteur. Il est recommandé aux personnes potentiellement porteuses d’une maladie contagieuse et protège ses interlocuteurs et son environnement. À noter que le masque chirurgical est inefficace contre les agents infections transmissibles par voie aérienne.

Les performances en filtration des masques chirurgicaux les classent en plusieurs normes et catégories : Norme européenne EN 14683 (type I EFB 1, type II EFB 2 et type R) et Norme américaine ASTM (niveau de protection 1, 2  et 3).

La protection offerte par le masque de protection

Le masque de protection fait partie des EPI (équipement de protection individuelle). Il est conçu pour protéger le porteur contre l’inhalation des produits gazeux, des vapeurs et des aérosols qui peuvent présenter des dangers potentiels ou réels pour la santé.

Ce dispositif comprend une pièce faciale et un système de filtration spécifique. Il peut aussi comporter une valve qui facilite la respiration et évite la condensation. Il empêche les particules et les substances aéroportées de pénétrer dans les voies respiratoires lorsqu’il est bien posé. Il est efficace contre les agents infectieux, bactéries et virus, qui se transmettent par voie aérienne et par voie de gouttelettes.

Les performances en filtration des masques de protection dépendent également des normes et des catégories auxquels ils appartiennent : Norme européenne EN 149 : 2001 (type FFP1, FFP3 et FFP3), Norme américaine NIOSH (type N, R et P).

Comment choisir ?

L’achat de masques jetables se fera de ce fait essentiellement en fonction des milieux dans lesquels vous évoluerez au quotidien et suivant les risques, et le niveau de risques auquel vous serez exposés. Vous devrez aussi baser votre choix sur les performances en filtration adaptées à ces derniers et sur le niveau de confort recherché. Il faudra aussi tenir compte de la durée d’efficacité des dispositifs, qui peuvent varier suivant les critères et contraintes d’utilisation. Enfin, il peut être utile de préciser ici que le masque chirurgical est à usage unique et que le masque de protection peut être réutilisé, sous conditions.

Related posts

Réussir son animation de mariage

sophie

Entretenir les appareils de votre entreprise : comment faire ?

Laurent

La cornaline : quelques informations à savoir sur cette gemme

Tamby