Blog referencez-le.com
  • Home
  • Divers
  • Comment bénéficier de l’aide à domicile après un accident de travail ?
Divers

Comment bénéficier de l’aide à domicile après un accident de travail ?

Les accidents du travail et les maladies professionnelles ont parfois des conséquences graves dans la vie d’une personne. Que recouvrent ces terminologies, et quelles sont les modalités pour bénéficier d’aide financière ?

Ce qu’il faut savoir sur les accidents du travail et les maladies professionnelles

Selon l’article L.411-1 du Code de la sécurité sociale, on peut considérer comme accident du travail un accident survenu par le fait ou à l’occasion du travail à toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou chefs d’entreprise, quelle qu’en soit la cause. Trois conditions doivent être remplies pour qu’il y ait accident de travail : un fait inhabituel ayant entraîné une blessure immédiate ou différée, un accident survenu pendant le travail et un lien entre la blessure et l’accident. Est également présumé accident du travail tout accident ayant lieu sur le lieu de travail.

Selon la gravité des conséquences, on distingue les accidents sans arrêt de travail, les accidents avec arrêt supérieur à une journée et les accidents graves entraînant une incapacité permanente partielle ou totale, ou encore un décès. Une maladie professionnelle est, par contre, consécutive à une exposition directe d’un salarié à un risque biologique, chimique ou physique lors de l’exercice de son travail. Une telle maladie peut aussi résulter des conditions dans lesquelles le travailleur exerce son activité, et si celle-ci figure dans un des tableaux du régime général ou agricole de la Sécurité sociale.

Les modalités pour obtenir des aides financières après un accident de travail

Une personne faisant face aux conséquences d’un accident de travail peut être confrontée à une situation difficile. En effet, elle peut avoir du mal à effectuer des actes simples de la vie quotidienne, comme par exemple se laver, s’habiller, se nourrir ou se déplacer. Si le travailleur dispose de revenus modestes, l’Assurance maladie peut l’aider à assurer les dépenses imprévues liées à son état de santé. Il peut par exemple avoir besoin d’une aide à domicile, et cela engendre naturellement des frais.

L’action sanitaire et sociale de l’Assurance maladie peut permettre au travailleur de bénéficier d’une prestation d’aide à domicile ponctuelle en complément des remboursements des soins et des indemnités journalières. Elle intervient notamment dans le domaine de l’accès aux soins, de la couverture complémentaire santé, de la perte de salaire, du retour et du maintien au domicile et à la réinsertion professionnelle.

Pour faire une demande d’aide, on doit constituer un dossier et l’adresser à sa caisse d’Assurance maladie. La situation du travailleur sera examinée par une commission qui l’informera de sa décision. Il importe de savoir que ces aides sont facultatives, et que les refus ne peuvent être contestés. Les aides peuvent être versées soit au demandeur, soit directement à des tiers comme un organisme d’aide à domicile, des professionnels de santé, ou organisme complémentaires, pour lui éviter d’avoir à avancer les frais.

Related posts

Comment choisir vos flexibles hydrauliques ?

sophie

Baguettes de sourcier : C’est quoi et comment ça marche?

Tamby

Pourquoi acheter un mixeur plongeant ?

Catherine