Blog referencez-le.com
Loisirs et Divertissements

Alimentation du poisson rouge

Rate this post

Avoir un ou deux poissons rouges chez soi, est le rêve de nombreux enfants.  Même les grandes personnes souhaitent avoir la compagnie de cette merveille. Seulement, la garder en bonne santé est une responsabilité. Il faut la nourrir, et aussi assurer son confort. Car le mettre uniquement dans l’eau pour ensuite espérer la voir faufiler un peu partout dans le bocal est loin d’être suffisant pour son bienêtre.  Le poisson rouge est un fanatique de nourritures aquariophiles. C’est un omnivore. Il doit être nourri environ 2 (pour les adultes) à 3 (pour les juvéniles) fois par jour. Ils ont besoin d’une alimentation équilibrée mais avec quoi au juste ?

Que consomme un poisson rouge ?

L’alimentation de base est composée essentiellement de granulés ou flocons. On les qualifie de nourritures commerciales. C’est un aliment complet, équilibré avec un fort apport énergétique. Étant habitué à fouiller la vase en milieu naturel, la distribution doit se faire en conséquence. Il est recommandé de faire couler les flocons. Normalement, on trouve sa nourriture chez les vendeurs spécialisés mais on peut également en acheter chez les grandes surfaces.  Seulement sur ce, attention aux différentes types de nourritures,  car l’assurance animal ne suffit pas pour garantir son bien-être, il faut également lui donner les strictes nécessaires notamment en matière d’aliments.

Nourriture commerciale ou nourriture naturelle ?

La nourriture naturelle regroupe tous les produits présents dans votre alimentation quotidienne adaptée aux besoins alimentaires d’un poisson rouge. Cependant, à elle seule, elle ne peut combler les besoins nutritionnels de votre poisson. Soit on les mélanges, soit on alterne entre elle, soit on l’accompagne avec d’autres types de nourriture comme la nutrition commerciale. On peut donc alterner ces deux modes de nutrition pour bien nourrir son poisson rouge.

Quelle est la composition de la nourriture naturelle ?

Le poisson rouge consomme un peu de tout mais uniquement les produits végétaux aquatiques. Cette catégorie désigne donc aussi bien des produits d’origine végétale que d’origine animale. C’est pour cette raison que la nourriture naturelle est le plus conseillée même s’il faut les mélanger.

— Les produits d’origine végétale

Ils constituent un complément à l’aliment de base. Il s’agit des fruits et légumes mais des légumes sous-marines. On peut citer : les algues, le chou-fleur, les épinards. Les courgettes, les petits pois, la pomme, la carotte, la salade verte. La tomate, la banane, le kiwi, les raisins sans la peau. Il est préférable de les faire bouillir avant de nourrir le poisson.

— Les produits d’origine animale

Encore appelés aliments carnés, ils permettent de diversifier les menus. Il s’agit de thon, d’artémia, des vers de vase (de préférence surgelés), de moule, des morceaux de crevettes cuites.

À proscrire

Il existe des aliments susceptibles de créer des troubles à votre poisson rouge. Ceux-ci sont à éviter pour le bien être de l’animal de compagnie. Ce sont entre autres, la saucisse, les biscuits, le pain, le fromage, le steak. Ceci dit, avant de nourrir votre poisson rouge, vous devez faire très attention aux  choix, ainsi qu’au mélanger qu’il doit prendre. Si vous avez encore besoin d’informations à ce sujet, visiter les sites web dédiés uniquement  pour l’alimentation ou assurance animalière ou similaire. Vous trouverez surement les infos utiles en ligne.